Faire vivre la mémoire

En plaçant d’entrée la Cérémonie du Jubilé des 75 ans sous le signe de la mémoire,

l’Abbé Julien Dakouo a rendu hommage ce dimanche 2 mai à tous ceux qui l’ont précédé

dans cette Paroisse de Kolongo.

Faire vivre la mémoire des origines, se souvenir des Missionnaires – dont les portraits étaient portés par des jeunes:

c’est aussi « accepter d’enrichir cette mémoire par devoir de fidélité, pour tourner les regards vers l’avenir,

dans l’espérance d’un monde meilleur » comme il l’a dit ensuite, en citant ce proverbe bambara:

« Si tu oublies tes origines, ton avenir sera compromis ».

Photo ci -dessus: les célébrants devant l’Eglise et la tombe de Jean-Pierre Delpech, dont le portrait est à droite de la seconde photo ci-dessous.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s