Bois pour la cuisine

Le Foyer connaît ces derniers temps des difficultés pour s’approvisionner en bois pour la cuisine. Pour rappel, il s’agit d’un des premiers postes de dépense pour permettre d’assurer les trois repas quotidiens servis aux pensionnaires.
En raison de l’insécurité grandissante, les bûcherons n’osent plus s’aventurer en forêt.

Il a donc fallu chercher à Ségou, ville distante de 120 kilomètres de Kolongo, le bois nécessaire afin d’assurer les provisions suffisantes à la bonne marche de la cuisine.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s